Conduis-moi, douce Lumière

Conduis-moi, douce Lumière,

au milieu des ténèbres:

Je t’en prie, conduis-moi.

La nuit est sombre,

et je suis loin de la maison:

je t’en prie, conduis moi.

Veille sur mon chemin.

Je ne demande pas

à voir le but lointain:

un seul pas me suffit.

J’étais autre jadis,

et je ne priais pas

pour que tu me conduises.

J’aimais choisir et voir ma route.

Maintenant,

je t’en prie, conduis-moi.

J’aimais le jour brillant et,

malgré mes frayeurs,

l’orgueil me gouvernait.

Oublie les jours passés.

Ta puissance

pendant si longtemps m’a béni

que, j’en suis assuré,

elle me conduira

par landes et marais,

montagnes et torrents,

jusqu’au retour du jour.

Et demain souriront

les visages des anges

depuis longtemps aimés,

et que je ne vois plus.

~John Henry Newman

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit /  Bijwerken )

Google photo

Je reageert onder je Google account. Log uit /  Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit /  Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit /  Bijwerken )

Verbinden met %s